Los Romeros

The Royal Family of the Guitar

L’illustre carrière des Romero constitue indubitablement un jalon dans la musique du 20ème siècle. Durant trois décennies, le quatuor a enchanté le public et la critique et s’est produit avec les orchestres américains les plus prestigieux comme ceux de Philadelphie, Los Angeles, Boston, Chicago, Cleveland, San Francisco, Pittsburgh et Detroit. Les Romero ont joué à  la Maison Blanche, au Vatican pour le pape Jean-Paul II et devant le Prince de Galles.

De nombreuses Å“uvres importantes pour la guitare ont été composées pour eux par Joaquin Rodrigo, Federico Moreno Torroba, Morton Gould et bien d’autres encore. Apparaissant régulièrement sur les scènes des plus grands festivals de musique, se produisant lors de concerts organisés par des grandes écoles et des universités, effectuant des tournées en Europe et en Asie et avec de nombreux enregistrements à  leur actif, les Romero sont des maîtres incontestés dans le domaine de la guitare classique.

Drei Generationen großartiger Gitarristen

Celedonio Romero est à  l’origine de la plus grande dynastie de guitaristes du 20ème siècle: avec ses fils Celin, Pepe et Angel, il a fondé un ensemble connu dans le monde entier et surnommé la «The Royal Family of the Guitar». Celedonio est décédé le 8 mai 1996 mais ses fils et ses petits-fils ont repris son flambeau. Comme l’affirme sa famille, «il est l’esprit du quatuor: tous nos concerts sont désormais un hommage à  sa mémoire».

Avec l’arrivée du fils de Celin, Celino, dans le quatuor en 1990 puis celle du fils d’Angel, Lito, en 1996, les Romero comptent trois générations de guitaristes de concert. Jamais une même famille n’a compté autant de virtuoses sur le même instrument et n’a laissé une telle marque sur le monde de la guitare classique.